L'EAU, ÉLÉMENT
IMPORTANT D'UN
JARDIN ASIATIQUE

Nous avons eu la chance de rencontrer le directeur du Jardin botanique de Montréal, Gilles Vincent. En mai 2008, il est venu visiter notre domaine avec Claude Gagné, un expert en jardins asiatiques. Ce dernier nous a suggéré de faire un tel jardin en haut de la montagne. Les éléments de base étaient présents pour réussir ce qui est aujourd’hui connu comme le Jardin asiatique. Nous avions un saké, c’est-à-dire un mur permanent avec des feuillus, et nous en avions un autre recouvert de pruches. Claude Gagné nous a demandé de déterrer une ligne du rocher pour exposer le plus de roches possible. L’eau est un élément important dans un jardin asiatique et nous en avions déjà beaucoup ailleurs sur le terrain. Claude Gagné nous a donc demandé de faire une rivière séchée entourée de pierres naturelles qu’on a décorées de mousse ramassée dans la forêt. Notre ami, Roger Labonté, m’a aidé à construire la volière qui abrite des colombes à queues d’éventail. Ma sœur, Colette Clavet, a fait les vitraux de la volière et tous les autres vitraux qui se retrouvent chez nous. Pour terminer, nous y avons aménagé des sculptures asiatiques. Quelle ambiance lorsqu’on s’y retrouve !