OUVRIR LE COUVERT
D'UNTRÉSOR

Au début, nous plantions des arbustes mais le roc rendait cette tâche pratiquement impossible parce qu’il n’y avait pas suffisamment de terre. Notre ami, Henri Lahaie, a proposé de déterrer le Rocher. Ce fut un long et pénible travail. Ce faisant, nous avions l’impression d’ouvrir le couvert d’un trésor chaque fois qu’on apercevait une nouvelle veine de couleur rosée et grise. Que de travail ! Henri, Réjean et moi avons travaillé pendant plus de 18 mois pour découvrir le Rocher. Il fallait continuellement s’encourager mutuellement pour ne pas tout abandonner. Une fois la couverte de terre dégagée, nous avons nettoyé le Rocher avec le boyau d’arrosage et nous y avons aménagé des pièces de décor et planté des hostas de collection. Ce fut un de nos plus beaux projets! Grâce à la persévérance d’Henri, il nous a grandement encouragés à défricher dans la montagne.